A la UNE

Décidément, l’Etat malien peine à trouver ses marques et à se hisser à la hauteur de ses responsabilités à l’égard des populations placés sous sa protection et de la communauté internationale.
L’initiative du Premier ministre, Moussa Mara, de se rendre à Kidal, malgré les avis exprimés sur l’opportunité de cette visite, relevait d’un manque total de sens politique. Il faut dire que le Président de la République malienne en personne déclarait auparavant qu’il ne négocierait pas, alors que le MNLA (Mouvement Nationale de Libération de l’Azawad), le HCUA (Haut conseil pour l'unité de l'Azawad) et le MAA (Mouvement arabe de l'Azawad attendaient depuis des mois que le nouveau gouvernement se décide enfin à reprendre le cours de ces négociations comme le prévoient les accords de Ouagadougou de juin 2013. Il s’agit de la seule voie possible pour décider de manière durable de l’avenir des rapports entre le Mali et l’Azawad.
26 mai - 22:16
Au centre, le ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, lors de la première journée de négociations à Alger, le 16 juillet 2014. AFP PHOTO/FAROUK BATICHE
Le 1er septembre prochain à Alger c’est la question du statut de cette partie du Mali, appelée l’Azawad par ces mouvements, qui sera sur la table des négociations.
27 aoû 2014
Carte de la Libye, en voie d'éclatement. | Le Monde
23 octobre 2011 : la Libye « libérée »
26 aoû 2014
Des secouristes sur la plage d'al-Qarbole, où gisent des corps de migrants clandestins. © AFP
Les corps de 170 migrants africains dont l’embarcation s’est retournée vendredi au large de la Libye ont été retrouvés près de la localité d’Al-Qarabole, à 60 kms à l’Est de Tripoli.
26 aoû 2014
De la fumée s'élève après des affrontements entre milices à Tripoli en Libye. | REUTERS/STRINGER
Selon le New York Times, qui avait rapporté l'information un peu plus tôt, les deux p
26 aoû 2014

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil