A la UNE

Décidément, l’Etat malien peine à trouver ses marques et à se hisser à la hauteur de ses responsabilités à l’égard des populations placés sous sa protection et de la communauté internationale.
L’initiative du Premier ministre, Moussa Mara, de se rendre à Kidal, malgré les avis exprimés sur l’opportunité de cette visite, relevait d’un manque total de sens politique. Il faut dire que le Président de la République malienne en personne déclarait auparavant qu’il ne négocierait pas, alors que le MNLA (Mouvement Nationale de Libération de l’Azawad), le HCUA (Haut conseil pour l'unité de l'Azawad) et le MAA (Mouvement arabe de l'Azawad attendaient depuis des mois que le nouveau gouvernement se décide enfin à reprendre le cours de ces négociations comme le prévoient les accords de Ouagadougou de juin 2013. Il s’agit de la seule voie possible pour décider de manière durable de l’avenir des rapports entre le Mali et l’Azawad.
26 mai - 22:16
Les médias maliens indexent les autorités mauritaniennes et algériennes « d’ingérence » manifeste dans leur pays insinuant même que les autorités des deux pays pourraient être « à la base du pourrissement de la situation ».
02 sep 2014
Quatre soldats tchadiens de la mission de l'ONU ont été tués mardi 2 septembre par « un engin explosif » qui a touché leur véhicule dans le nord-est du Mali, selon l'armée malienne.
02 sep 2014
Dida Badi Ag Khammadine écrivain, anthropologue et chercheur algérien spécialisé dans le monde touareg. DR
RFI : Les pourparlers inter maliens ont repris à Alger. Est-ce que vous pensez qu’un accord est possible ?
02 sep 2014
Un tonneau peint aux couleurs du MNLA à la frontière du Mali et du Niger. RFI/Moussa Kaka
La cérémonie d’ouverture a commencé avec deux heures de retard. Selon des diplomates, certains groupes du nord refusaient d’entrer dans la salle pour des questions de protocole.
02 sep 2014
L'avion a acheté «sur fonds propres» du Niger «autour de 20 milliards francs CFA» (36,8 millions de francs). Image: AFP
Le Niger, l'un des Etats les plus pauvres au monde, vient de s'acheter un nouvel avion présidentiel pour environ 30 millions d'euros (36,8 millions de francs suisses), a indiqué lundi 1er septembre le ministre nigérien de la Défense. Cette décision a déclenché l'ire de l'opposition.
01 sep 2014

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil