A la UNE

Décidément, l’Etat malien peine à trouver ses marques et à se hisser à la hauteur de ses responsabilités à l’égard des populations placés sous sa protection et de la communauté internationale.
L’initiative du Premier ministre, Moussa Mara, de se rendre à Kidal, malgré les avis exprimés sur l’opportunité de cette visite, relevait d’un manque total de sens politique. Il faut dire que le Président de la République malienne en personne déclarait auparavant qu’il ne négocierait pas, alors que le MNLA (Mouvement Nationale de Libération de l’Azawad), le HCUA (Haut conseil pour l'unité de l'Azawad) et le MAA (Mouvement arabe de l'Azawad attendaient depuis des mois que le nouveau gouvernement se décide enfin à reprendre le cours de ces négociations comme le prévoient les accords de Ouagadougou de juin 2013. Il s’agit de la seule voie possible pour décider de manière durable de l’avenir des rapports entre le Mali et l’Azawad.
26 mai - 22:16
La frontière marocaine, ici au niveau de Tlemcen en Algérie. AFP PHOTO / FAROUK BATICHE
Le Maroc a dénoncé hier soir, samedi 18 octobre, des tirs de l'armée algérienne à leur frontière commune. Un Marocain a été blessé. Mais Alger n'a pas réagi aux demandes d'« explications » de Rabat sur cet « incident grave ». L'ambassadeur de l'Algérie a été convoqué par les autorités marocaines.
20 oct 2014
Des habitantes du village de Fafa, région de Gao, devant un blindé de la force française Barkhane au cours de l'opération Piana, le 16 octobre. RFI/David Baché
En Algérie, la troisième session des négociations de paix maliennes a repris à Alger samedi 18 octobre sous les auspices de la communauté internationale. Elles réunissent des représentants du gouvernement malien et des groupes armés présents dans le nord du Mali, sous médiation algérienne. A Alger...
20 oct 2014
Hommage au soldat sénégalais tué dans le camp de la Minusma début octobre. En 2013, deux soldats sénégalais de la Munisma avaient déjà trouvé la mort à Kidal, dans le nord du Mali. AFP PHOTO / SEYLLOU
Il y a dix jours, le camp de la Minusma était la cible de tirs d'obus par les jihadistes. Un soldat sénégalais avait été tué et deux autres blessés. Depuis, la force française Barkhane a renforcé son dispositif pour sécuriser la zone, en envoyant notamment des hélicoptères et en enquêtant sur...
20 oct 2014
Montrer que les djihadistes ne peuvent se réimplanter impunément au nord du Mali: tel est la volonté affichée par l’
20 oct 2014
Des troupes du MNLA dans la région de Kidal, en février 2013. © AFP
Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de la région.
17 oct 2014

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil