A la UNE

Décidément, l’Etat malien peine à trouver ses marques et à se hisser à la hauteur de ses responsabilités à l’égard des populations placés sous sa protection et de la communauté internationale.
L’initiative du Premier ministre, Moussa Mara, de se rendre à Kidal, malgré les avis exprimés sur l’opportunité de cette visite, relevait d’un manque total de sens politique. Il faut dire que le Président de la République malienne en personne déclarait auparavant qu’il ne négocierait pas, alors que le MNLA (Mouvement Nationale de Libération de l’Azawad), le HCUA (Haut conseil pour l'unité de l'Azawad) et le MAA (Mouvement arabe de l'Azawad attendaient depuis des mois que le nouveau gouvernement se décide enfin à reprendre le cours de ces négociations comme le prévoient les accords de Ouagadougou de juin 2013. Il s’agit de la seule voie possible pour décider de manière durable de l’avenir des rapports entre le Mali et l’Azawad.
26 mai - 22:16
Un jeune homme se tient sur les lieux d'un double attentat suicide qui a tué 4 soldats sur une base militaire à Benghazi, le 22 juillet. AFP PHOTO/Abdullah DOMA
En Libye, si une accalmie s'est produite à l'aéroport de Tripoli, en revanche la situation se dégrade à Benghazi où les groupes islamistes ont lancé une série d'attaques contre des objectifs militaires. En toile de fond de ces combats, il y a une lutte politique. Ces derniers événements pourraient...
23 juil 2014
Les éleveurs sont en crise dans le nord du Niger, dans la région d’Agadez. Getty Images/ Aldo Pavan
Les éleveurs sont en crise dans le nord du Niger, dans la région d’Agadez. Il n’y a plus de pâturages et la pluie tarde à venir pour en faire pousser des nouveaux. Les animaux sont en train de mourir de faim. L’Etat a effectué plusieurs missions sur place pour venir en aide à ces éleveurs en crise...
22 juil 2014
La chaine qui diffuse en arabe, en français et en tamazight, est dirigée par le journaliste touareg Akla Chaka qui travaillait comme producteur de films documentaires.
22 juil 2014
Mahamadou Djeri Maiga, vice-président du MNLA et sa délégation sont à Alger pour discuter des accords de paix, le 16 juillet 2014.
En Algérie, au 6e jour des discussions entre groupes armés maliens et autorités de Bamako, il est toujours impossible de mettre la coalition du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et les groupes dissidents autour de la même table.
22 juil 2014
Au centre, le ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop lors de la première journée de négociation à Alger, le 16 juillet 2014. AFP PHOTO/FAROUK BATICHE
Les négociations entre groupes armés du Nord du Mali et les autorités de Bamako qui ont débuté mercredi 16 juillet à Alger, se poursuivent. L'enjeu des discussions, qui doivent durer jusqu'à la fin de la semaine, est de se mettre d'accord sur la feuille de route et le cadre des futures...
21 juil 2014

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil