A la UNE

Décidément, l’Etat malien peine à trouver ses marques et à se hisser à la hauteur de ses responsabilités à l’égard des populations placés sous sa protection et de la communauté internationale.
L’initiative du Premier ministre, Moussa Mara, de se rendre à Kidal, malgré les avis exprimés sur l’opportunité de cette visite, relevait d’un manque total de sens politique. Il faut dire que le Président de la République malienne en personne déclarait auparavant qu’il ne négocierait pas, alors que le MNLA (Mouvement Nationale de Libération de l’Azawad), le HCUA (Haut conseil pour l'unité de l'Azawad) et le MAA (Mouvement arabe de l'Azawad attendaient depuis des mois que le nouveau gouvernement se décide enfin à reprendre le cours de ces négociations comme le prévoient les accords de Ouagadougou de juin 2013. Il s’agit de la seule voie possible pour décider de manière durable de l’avenir des rapports entre le Mali et l’Azawad.
26 mai - 22:16
Les groupes armés du Nord-Mali, qui s’adressent spécifiquement aux Touaregs, à savoir le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA), le Haut Conseil pour l’Unité de l’Azawad et la Coalition du Peuple pour l’Azawad, n’ont cependant pas la caution des populations Touarègues dans leur...
12 sep 2014
Vue générale à l'ouverture du second round de négociations inter-maliennes, le 1er septembre 2014. AFP PHOTO / FAROUK BATICHE
Les mouvements armés du nord du Mali et les autorités de Bamako sont toujours dans la capitale algérienne pour avancer dans le processus de paix. Après les auditions de la société civile, et en attendant le début des négociations directes, les six mouvements armés tentent de s'entendre sur leurs...
11 sep 2014
Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, juge que la France doit « agir en
09 sep 2014
Vue générale à l'ouverture du second round de négociations inter-maliennes, le 1er septembre 2014. AFP PHOTO / FAROUK BATICHE
Sollicité par les mouvements du Nord, Mohamed Youssouf Ag Ghallas, à la tête de plusieurs communes de la région de Tombouctou, est venu témoigner : « Nous avons versé à la médiation les désirs que les populations ont manifesté, après tout ce qui s’est passé, avec tous les arguments et toutes les...
09 sep 2014
Gouvernement malien et groupes rebelles du Nord se font désormais face autour d'une table de négociations. © DR
INTERVIEW. Depuis le 1er septembre, gouvernement et groupes armés se concertent. L'analyse experte de Pierre Boilley, directeur de l'Imaf*.
03 sep 2014

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil